Accès membres Contactez-nous Remonter la page

Nos actualités

galeries-1423574262-4.png

Le Mercredi 24 mai 2017

Mise en place d'une instance de dialogue social dans les réseaux de franchise : le SNRTC dit non !

Le décret d’application de l’article 64 de la loi EL Khomri est paru, in extremis, à la veille du deuxième tour de l’élection présidentielle. Hasard ou pas, ce décret du 4 mai 2017 relatif à l’instance de dialogue social mise en place dans les réseaux d’exploitants d’au moins trois cents salariés en France liés par un contrat de franchise a été publié au Journal Officiel du 6 mai dernier.

Ce décret précise notamment les conditions de mise en place de cette instance de dialogue social.

Le SNRTC constate que ce texte réglementaire comporte de nombreuses imprécisions et suscite encore beaucoup d’interrogations, de nombreuses dispositions étant encore sujettes à interprétations.

Sur le terrain politique, le SNRTC n’a eu de cesse, depuis un an, de dénoncer le principe de la mise en place d’une instance de dialogue au sein des réseaux de franchise, en alertant notamment les Pouvoirs publics sur les conséquences néfastes d’une telle mesure alors même que le modèle économique de la franchise est source de création d’emplois et dynamise la croissance des territoires.

Le SNRTC travaille, sur ce dossier sensible, en lien très étroit avec la Fédération Française de la Franchise (FFF). Ensemble, nous continuerons de défendre auprès des nouvelles équipes dirigeantes et des ministères concernés, l’abolition pure et simple de ces dispositions que nous jugeons non seulement inutiles sur le plan social (les salariés étant protégés par ailleurs) mais également dangereuses pour le modèle de la Franchise et l’image que nous offrons aux enseignes étrangères qui souhaiteraient s’installer en France.

Sur le plan pratique, certains réseaux pouvant désormais être saisis par une organisation syndicale d’une demande de constitution d’une telle instance, le syndicat a informé tous ses adhérents (au travers d’une circulaire) des dispositions d’application immédiate contenues dans ce décret, en leur demandant de faire remonter toutes les difficultés d’application rencontrées, afin que nous puissions les relayer auprès des nouvelles équipes dirigeantes.

 

Le Mercredi 24 mai 2017

« Au resto, la vie a du goût » avec les adhérents du SNRTC !

Le SNRTC participe activement à la campagne de communication "Au resto la vie a du goût" portée depuis mi-mars par l'ensemble des organisations professionnelles du secteur.

Dans le cadre de cette campagne, un jeu-concours est organisé, permettant à plusieurs milliers de chanceux de recevoir un bon cadeau de 20€ à dépenser au restaurant : 13 000 bons cadeaux au total seront distribués dans toute la France d'ici début juillet, à l'issue de 13 tirages au sort (1 par semaine).

Les enseignes du SNRTC se sont mobilisées pour permettre aux gagnants de profiter de leur bon dans leurs établissements.

Consultez la carte de France mise en ligne sur le site http://www.lavieauresto.fr, signalant les restaurants dans toute la France où les bons sont acceptés : https://www.google.com/maps/d/embed?mid=17l0NoXOIH-AOdbIasZOMEGyHeuo&ll=48.46568617485033%2C1.6370242109373975&z=9

Message aux restaurateurs :

- ces bons sont sécurisés, l'encre fluo ne peut être reproduite ni la trace rose thermo réactive au recto : les restaurants peuvent les accepter en toute sécurité

- ces bons sont remboursés sans aucune commission, même l'affranchissement est remboursé

- le virement a lieu dans les 10 jours après réception : il suffit de renvoyer le bon complété et accompagné d'un RIB à : Jeu concours "Au resto la vie a du goût" - BP 60042 - 75960 paris cedex 20

Le SNRTC encourage tous ses adhérents à contribuer à la réussite de cette opération destinée à redynamiser notre secteur en ramenant les clients au resto !

 

 

Le Mardi 23 mai 2017

Guide de bonnes pratiques concernant la gestion des biodéchets en restauration

Ce guide, à destination de tous types de restaurateurs, réalisé par GECO Food Service avec l'appui des services techniques de l'ADEME, vous donne les pistes et les conseils pratiques pour y arriver dans les meilleures conditions possibles. 

Il a été conçu en collaboration avec le SNRTC.

Cliquer ci-après pour lire le contenu du guide.

 

 

Télécharger le fichier

Le Mercredi 29 mars 2017

Laurent Caraux, nouveau Président du SNRTC

Réunis en Assemblée Générale le 28 mars 2017, les adhérents du SNRTC ont procédé au renouvellement de leur Conseil d’Administration qui a nommé Laurent CARAUX à la présidence du syndicat. 

Cliquer ici pour lire le communiqué de presse

Télécharger le fichier

Le Mardi 14 mars 2017

Au resto, la vie a du goût

Le SNRTC, l’ensemble des organisations professionnelles de la restauration, BPI France et la Direction Générale des Entreprises, lancent à partir du 18 mars 2017 une campagne de communication d’envergure nationale - déployée à la télévision, à la radio et sur Internet - et un grand jeu-concours.

Cette campagne a pour objectif de faire revenir les clients dans les restaurants.

 

- Campagne TV : quatre spots publicitaires de 30 secondes (restauration rapide, chaînes de restauration traditionnelle, restauration traditionnelle indépendante, restauration « tendance ») diffusés sur les principales chaînes de télévision à partir du 18 mars (TF1, France 2, M6, BFM, LCI, L’Equipe, NT1, HD1, TMC, 6ter, W9, NRJ12, C8, CStar et Chérie 25).

- Campagne « virale » : un éco-système digital reposant sur le site www.lavieauresto.fr et l’activation des réseaux sociaux pour amplifier la campagne et engager les internautes (Facebook, Twitter, Instagram).

- Jeu-concours : un grand jeu concours organisé du 18 mars au 30 juin 2017 pour faire gagner aux clients des bons de 20 € à dépenser dans le restaurant de leur choix (13 000 bons de 20€ au total, soit 13 tirages au sort de 1000 bons). Chaque client peut participer aux tirages au sort en envoyant, par internet, sur le site www.lavieauresto.fr ou par courrier, la photo ou le scan de son addition avec ses coordonnées.

- Campagne radio : afin de promouvoir le jeu concours et d’encourager les clients à y participer, un spot radio de 20 secondes déployé sur NRJ, RTL, RTL2, Fun Radio et le réseau des radios indépendantes.

 

Ce dispositif pluri médias puissant et complémentaire touchera tous les Français.

Le SNRTC appelle tous ses adhérents à accepter en toute confiance les bons cadeau (des porteurs de bons pourront se présenter dans les restaurants, dans toute la France, dès la 3ème semaine d’avril et jusqu’au 30 septembre 2017).

Télécharger le fichier

Le Jeudi 26 janvier 2017

Partenariat GRDF

Le SNRTC signera une convention de partenariat avec GRDF afin de mener une réflexion commune, avec notamment la Mairie de Paris, le Syctom, HAROPA ou encore le SIFEIF, pour la création d'une unité de méthanisation à Gennevilliers.

Le syndicat apportera son expertise sur les besoins des restaurateurs en matière de valorisation des biodéchets.

Le Jeudi 26 janvier 2017

Le SNARR, le SNRC et le SNRTC s’engagent dans un projet de création d’une unité de méthanisation en Ile de France

 

Le SNARR, le SNRC et le SNRTC s’engagent dans un projet de création d’une unité de méthanisation en Ile de France.

Signé jeudi 26 janvier, cet engagement avec GRDF, la ville de Paris, Le SIGEIF, le SYCTOM, la Ville de Gennevilliers, Haropa-Ports de Paris, et la Chambre interdépartementale d’agriculture d’Île-de-France, consiste à réfléchir à la création d’une unité de méthanisation à Gennevilliers.

Ce projet a notamment pour but de mettre à disposition des collectivités locales et des entreprises de restauration franciliennes un outil leur permettant de satisfaire à leurs nouvelles obligations légales en matière de valorisation organique des biodéchets.

Il contribuera aussi à l’atteinte en Ile-de-France de l’objectif de développement fixés par la loi de Transition énergétique pour la croissance verte en matière de développement des énergies renouvelables, qui prévoit 10% de gaz d’origine renouvelable dans la consommation de gaz en 2030, notamment dans le réseau dont GRDF assure la gestion.

Les premiers groupes de travail commenceront au cours du premier trimestre 2017…

Cliquer ci-après pour lire l'intégralité du document

 

Télécharger le fichier

Le Mardi 24 janvier 2017

Gestion des biodéchets en restauration

Le SNRTC présentera le guide de gestion des biodéchets en restauration au SIRHA, via la représentante du groupe GNR Environnement, Audrey LIMOZIN.

Elaboré notamment en partenariat avec le GECO et l'ADEME, cet outil a pour but de répondre aux questions des restaurateurs dans le cadre de la mise en place de leur obligation de tri, collecte et valorisation des biodéchets.

Le document sera publié et disponible prochainement.

Le Jeudi 19 janvier 2017

La transparence en restauration

La transparence en restauration : A compter du 1er mars 2017, les résultats des inspections officielles seront publics.

 

Annoncé par l’administration depuis 2 ans, ce dispositif est désormais prévu par un décret publié le 17 décembre 2016. Il vise toute la remise directe et prendra la forme d’une information disponible pendant 1 an sur le site internet « alim-confiance.gouv.fr », et via une application (Android et IOS) appelée « alim’confiance ». L’affichage sur le lieu de restauration ne sera pas obligatoire.

- Le SNRTC avait suivi l’expérimentation menée à Avignon et Paris, martelant l’importance pour les opérateurs d’avoir un droit de réponse avant la mise en ligne des résultats, rappelant que les contrôles doivent être effectués de la même manière sur tout le territoire par les inspecteurs, et soulignant l’importance d’encadrer la communication autour du dispositif qui pourrait ne pas être compris par les consommateurs et se révéler contre-productive pour les restaurateurs déjà sujets à un contexte économique très difficile. 

- Si le SNRTC se « réjouit » de constater que le dispositif final prévoit un affichage optionnel sur le lieu de restauration, et qu’il accorde bien au professionnel un délai suspensif pour répondre au rapport de l’inspecteur, nous ne pouvons que regretter que le délai de réponse accordé soit de seulement 15 jours ! 

- En outre, la communication autour du dispositif n’est toujours pas encadrée et donc pas maîtrisée ! Ce point doit faire l’objet d’une réunion prévue le 13 février prochain par l’Administration… => Réunion le 13 février pour un dispositif qui entre en vigueur seulement un mois après !

- Le SNRTC continue bien évidemment à participer aux réunions de travail organisées par l’Administration sur ce sujet et à défendre les intérêts de ses adhérents. 

- Enfin le SNRTC veillera particulièrement à ce que la mention sur le niveau d’hygiène du restaurant, qui sera rendue publique, ne soit déterminée QUE par les critères d’hygiène et non pas d’après l’ensemble des points de la grille de contrôle (tels que l’information sur les allergènes ou le respect des règles d’étiquetage qui sont sans lien avec le niveau d’hygiène du restaurant !)

 

 

Télécharger le fichier

Le Mardi 06 décembre 2016

CONGRES RHD

Le SNRTC est partenaire du Congrès RHD et, dans ce cadre, est heureux de vous faire bénéficier d'une remise de 15% sur cette conférence organisée par NEORESTAURATION.

Pour cela, il vous suffit d'indiquer le code promotionnel SNRTC16RHD lors de votre inscription.

Cliquer ci-après pour lire le programme :

http://evenements.infopro-digital.com/neorestauration/conference-congres-rhd-2016-4287,programme

 

 

Le Lundi 28 novembre 2016

CONGRES DE L'UMIH

Le Congrès de l'UMIH se tiendra du 28 novembre au 1er décembre au Touquet Paris Plage

http://www.umih-hauts-de-france.fr/salle-de-presse,c34/64-eme-congres-national-2016-au-touquet-paris-plage,pre17/

Le Dimanche 06 novembre 2016

EQUIP’HÔTEL 2016

Le Salon Equip'hôtel se tiendra du 6 au 10 novembre 2016 à Paris Porte de Versailles

 

Cliquer ici pour demander votre badge gratuit :

http://www.e-registration.fr/equiphotel_2016/pe/default_action.Asp?code=CA39

Le Dimanche 16 octobre 2016

SALON INTERNATIONAL DE L'ALIMENTATION

Le SIAL, rendez-vous mondial de l'innovation, se tiendra du 16 au 20 octobre à Paris Nord Villepinte

https://www.sialparis.fr/

Télécharger le fichier

Le Lundi 10 octobre 2016

Lettre d'intention Foodservice

Depuis 2012, GS1 France anime un Comité de pilotage RHD constitué de fabricants de produits alimentaires, de distributeurs et de sociétés de restauration, pour traiter des priorités business du secteur. Grâce à la collaboration du secteur réuni en groupes de standardisation, des travaux essentiels ont été réalisés pour dématérialiser la commande en EDI et améliorer la qualité de l’information-produit grâce à une fiche-produit standardisée unique et sectorielle.

Pour maintenir la dynamique engagée et permettre à un maximum d’entreprises d’exprimer leurs besoins business et enjeux stratégiques et prendre part à la collaboration, GS1 France a fait évoluer ses modalités de fonctionnement via la création de communautés d’intérêt (succédant aux Comités de pilotage animés jusqu’alors), ouvertes aux entreprises adhérentes et non adhérents à GS1 France, aux fédérations et associations professionnelles, aux pouvoirs publics, aux universitaires et aux offreurs de solutions.

Dans ce cadre, le SNRTC s’est associé à l’initiative prise par plusieurs acteurs leaders du foodservice au sein de GS1 France : la volonté commune de communiquer leur engagement collectif pour améliorer la gestion des flux jusqu’aux consommateurs via une lettre d’intention.

 

Télécharger le fichier

Le Lundi 10 octobre 2016

Rapport de branche des entreprises du SNRTC

Pour la cinquième année consécutive, le SNRTC publie son « Enquête annuelle sur les salaires, la situation économique et sociale et l’égalité professionnelle ».

Une vingtaine d’enseignes adhérentes du SNRTC a participé à l’enquête pour l’année 2015, soit un échantillon représentatif de plus de 20 000 salariés, qui permet d’aboutir à une consolidation représentative de la typologie des adhérents du syndicat : établissements structurés de la restauration commerciale avec service à table, traiteurs, indépendants de taille importante.

Quelques données significatives :

- Près de 90% des contrats sont en CDI 

- Plus de 75% des salariés travaillent à temps plein 

- Le revenu mensuel moyen dans les entreprises du SNRTC est supérieur aux minima conventionnels. Pour exemple, le revenu mensuel moyen des salariés des trois premiers échelons du niveau 1 est supérieur de 10% aux minimums conventionnels applicables à ce niveau 

- 30% des salariés ont moins de 25 ans 

- Plus de 40% des salariés ont plus de 5 ans d’ancienneté

 

Vous pouvez retrouver nos données consolidées avec des graphiques comparatifs permettant de constater les évolutions sur les cinq dernières années sur http://www.snrtc.fr ou télécharger ici la version pdf

Télécharger le fichier

Le Jeudi 06 octobre 2016

Brochure ADEME "Alimentation et environnement"

La brochure de l'ADEME "Alimentation et environnement", à laquelle le SNRTC a contribué, est désormais disponible en ligne à sur le site Internet de l'ADEME, à l'adresse : http://www.ademe.fr/alimentation-environnement (et sous format papier sur simple demande auprès du SNRTC au 01 56 62 16 16 ou par mail info@snrtc.fr)

Le Mardi 27 septembre 2016

SALON JEUNES D'AVENIR

Le SNRTC est partenaire du Salon Jeunes d'Avenirs Ile-de-France, salon dédié à l'emploi et à la formatin des jeunes peu ou pas diplômés, qui se tiendra à Paris les 27 et 28 septembre 2016

http://www.jeunesdavenirs.fr/

Le Jeudi 08 septembre 2016

Enquête de fréquentation

Depuis les terribles attentats de novembre 2015, le Conseil d’administration du SNRTC a décidé la mise en place d’une enquête hebdomadaire auprès de ses enseignes adhérentes.

Cette enquête, effectuée sans interruption depuis novembre 2015, permet de recueillir des données de fréquentation dans les établissements de Paris et de la Région parisienne, à périmètre comparable par rapport à N-1, par jour et par service (midi + soir).

Ainsi, le SNRTC est capable de suivre la fréquentation dans ses établissements adhérents, semaine après semaine, par rapport à l’année 2015.

Un bien triste constat…

Découvrez ici les courbes de fréquentation à Paris et en Région parisienne

Télécharger le fichier

Le Jeudi 07 janvier 2016

GPS : Le projet de Pacte Services : 30 propositions pour l'avenir

Le Mardi 15 décembre 2015

Campagne #ParisWeLoveYou

Le SNRTC est ambassadeur de la campagne #ParisWeLoveYou, campagne institutionnelle et solidaire, portée par Alliance 46.2, pour conforter l’attractivité de Paris, porte d’entrée de la France, et entretenir l’image de Paris, plus belle ville du monde. 

Le Mardi 29 septembre 2015

Manifeste de la restauration - suite

Retrouver ici le courrier adressé le 25 septembre au Premier Ministre et à l’ensemble des parlementaires et décideurs politiques qui nous ont déjà accordé leur soutien dans le cadre du Manifeste de la Restauration.

Télécharger le fichier

Le Mardi 29 septembre 2015

Transparence des résultats des inspections sanitaires : le SNRTC cherche une position consensuelle

L’expérimentation se poursuit, en restauration commerciale uniquement, à Paris et Avignon, sur la mise en place d’un dispositif visant à rendre publics les résultats des inspections DDPP. Seul l’aspect sanitaire est concerné et les tests, qui ont débuté au mois de mars, se poursuivront jusqu’en décembre 2015. Les premiers résultats des contrôles dans les deux régions-test ont été publiés début juillet sur un site internet dédié.

 

La notation retenue pour cette phase de test est une notation à trois niveaux (Bon/Acceptable/A améliorer), mais c’est un futur décret d’application de l'article 45 de la Loi d'avenir pour l'agriculture qui validera prochainement la procédure de notation et d’affichage.

 

La DGAL organise le 2 octobre prochain une réunion avec l’ensemble des acteurs concernés, pour finaliser une proposition de rédaction du texte d'application.

 

Désireux de parvenir à une position consensuelle avec l’ensemble des organisations professionnelles, le SNRTC a organisé, le 25 septembre dernier, une réunion de concertation pour échanger sur ce qui nous paraît acceptable, ou non, en matière de mise en transparence des résultats des inspections.

 

Le SNRTC se montrera particulièrement vigilant à ce que la transparence s’inscrive dans une logique d’amélioration des pratiques et non pas de stigmatisation du secteur.

Le Mardi 29 septembre 2015

Accessibilité des ERP : tout n’est pas si simple…

La circulaire interministérielle du 21 mai 2015 rappelle que tout établissement recevant du public doit faire connaître sa situation au vu du respect des règles d’accessibilité :

- soit en attestant de son accessibilité au 1er mars 2015,

- soit en déposant un Ad’AP (Agenda d’accessibilité programmée) avant le 27 septembre 2015.

 

A noter que la date butoir du 27 septembre 2015 peut être prorogée :

- pour une durée maximale de 3 ans dans le cas où les difficultés financières liées à l’évaluation ou à la programmation des travaux le justifient,

- pour une durée maximale de 12 mois dans le cas où les difficultés techniques liées à l’évaluation ou à la programmation des travaux le justifient,

- pour une durée de 6 mois en cas de rejet d’un premier Ad’AP.

 

Certains adhérents du SNRTC nous ont alertés sur les difficultés rencontrées notamment pour réunir les différentes attestations de conformité de leurs établissements, les bureaux de contrôle, sociétés d’architectes ou autres consultants en travaux refusant de s’engager…

Le Mardi 29 septembre 2015

Prévention des risques et protection de la santé et de la sécurité : des fiches pratiques pour anticiper la réalisation des risques

L'INRS a mis en ligne le 9 septembre 2015 huit brochures (ED 6211 à ED 6218) proposant des moyens et conseils adaptés afin de renforcer la sécurité dans le secteur de la restauration traditionnelle. Il s'agit par exemple de fournir des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine, de sécuriser les escaliers en salle et en réserves, de supprimer l'essuyage manuel des verres, de maintenir les couteaux aiguisés et en bon état, de fournir et faire porter des gants anti-coupure pour la découpe et l'épluchage des légumes, etc.

 

Pour télécharger les huit brochures, cliquez ici.

Le Mardi 29 septembre 2015

Environnement : le SNRTC signataire du Livre Blanc des Etats Généraux de l’Economie circulaire du Grand Paris

Accueilli le 16 septembre à l’Hôtel de Ville par Madame Anne HIDALGO, Maire de Paris, le SNRTC a pris part à la signature du Livre blanc des Etats Généraux de l’Economie circulaire du Grand Paris.

Ce Livre blanc recense diverses actions à mener dans le Grand Paris pour développer l’économie circulaire.

A l’approche du sommet international du climat à Paris, le SNRTC s’est engagé, aux côtés d’autres syndicats, de collectivités et d’ONG, à favoriser les bonnes pratiques en faveur de l’environnement.

Cet engagement confirme que la restauration est résolument soucieuse de l’environnement et que les restaurateurs et entreprises de restauration de la métropole parisienne sont prêts à mener des actions concrètes – notamment en matière de tri et de valorisation des biodéchets – en vue de réduire la consommation des ressources et les rejets dans l’environnement.

Cliquer ici pour voir l'intégralité du livre blanc

Le Mercredi 02 septembre 2015

Lancement de l'appel à projets 2015 du Programme National pour l'Alimentation (PNA)

L'objectif est de soutenir des projets fédérateurs et démultipliables ou exemplaires en cohérence avec les quatre priorités de la politique publique de l'alimentation (justice sociale, éducation alimentaire de la jeunesse, lutte contre le gaspillage alimentaire et ancrage territorial et mise en valeur du patrimoine alimentaire).

Toutes les informations sur cet appel à projets sont disponibles sur le site du Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt : http://agriculture.gouv.fr/lancement-de-lappel-projets-2015-du-programme-national-pour-lalimentation-pna

L'appel à projets est ouvert jusqu'au 15 novembre 2015.

Le Jeudi 28 mai 2015

Manifeste de la Restauration

Le SNRTC vient de rédiger un Manifeste de la Restauration qui a été adressé le 27 mai au Président de la République et au Premier Ministre, ainsi qu’à l’ensemble des parlementaires et décideurs politiques.

En effet, le SNRTC souhaite lancer un signal d’alerte sur les perspectives très sombres du secteur de la Restauration.

Nos entreprises et nos salariés sont à bout. Leurs difficultés, leur désespoir même, nous avons choisi de les décrire dans ce Manifeste de la Restauration.

Les prochains mois seront décisifs. Près d’une centaine de dépôts de bilan a lieu chaque semaine dans notre secteur. Il est grand temps d’enrayer l’hémorragie.

C’est pourquoi, pour espérer que la Restauration puisse encore assurer une part de la croissance et de l’emploi en France, il est urgent de stabiliser la réglementation applicable à notre secteur.

Par ce Manifeste de la Restauration, le SNRTC a demandé dans l’urgence un moratoire sur les réformes en cours et à venir.

Télécharger le fichier

Le Mardi 05 mai 2015

Comment gérer l'acrylamide en restauration ? Les points clefs par produits

Cliquer ci-après pour lire l'intégralité de la brochure réalisée par le SNARR et le SNRTC (édition 2015)

Télécharger le fichier

Le Vendredi 17 avril 2015

Bilan du « Fait maison » : le SNRTC l’avait prédit !

Le décret d’application du « Fait maison » du 13 juillet 2014 n’aura pas vécu plus de huit mois. La version 2 arrive avec le printemps… alors que les cartes de nos restaurants sont déjà imprimées !

Dans notre dernière édition, nous annoncions que Madame Carole Delga, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie Sociale et Solidaire, s’était engagée à faire l’état des lieux de l’application de cette règlementation : il aura fallu quelques semaines à Bercy pour faire le constat du « flop » du « Fait maison ».

Le 7 avril, la Ministre a réuni l’ensemble des acteurs de la filière et leur a rappelé la vocation initiale du « Fait maison » : promouvoir la cuisine sur place, « anti-cuisine d’assemblage ». L’idée de base était d’avoir une définition légale, qui corresponde aux attentes des consommateurs, pour leur redonner confiance.

Or, les principaux constats d’échec sont :

- le manque de promotion et de valorisation du « Fait maison »,

- un dispositif mal perçu par les restaurateurs et les consommateurs,

- une confusion pour les consommateurs qui s’attendaient à avoir du « Fait maison » à la carte, alors que seulement 4 à 6 % des établissements de restauration affichent la mention obligatoire.

Aussi, la Ministre a-t-elle présenté le « Fait maison nouvelle version ».

Nous retiendrons notamment que la phrase « Les plats ‘’Fait maison’’ sont élaborés sur place à partir de produits bruts », n’est plus obligatoire si le restaurateur ne propose pas de plats faits maison.

Un réajustement du décret, fruit d’une consultation auprès des organisations professionnelles, des associations de consommateurs, des fédérations de métiers de bouche, des distributeurs de la restauration, des syndicats de l’agroalimentaire, des associations culinaires et des DIRECCTE.

Le SNRTC s’est pour sa part contenté d’indiquer, lors de cette concertation, qu’il avait déjà tout dit sur le sujet du « Fait maison » et que ses entreprises adhérentes se contentaient d’appliquer la loi.

Le problème fondamental restera toujours que la loi impose aux restaurateurs qui proposent un plat « Fait maison » de faire apparaître la mention et/ou le logo sur sa carte, alors même qu’il ne souhaite pas le mettre en valeur.

Devoir mentionner qu’un seul plat répond aux critères du « Fait maison » sur l’ensemble de sa carte, reste une obligation absurde et nuisible pour le professionnel.

Et ne pas mentionner le « Fait maison » pour un plat qui répond à la définition règlementaire restera incontrôlable pour les agents chargés de ces contrôles…